Cours Minute – Norme OSHA 1910.177

En tant que fabricant de cages de gonflage pour pneus, plusieurs de nos clients nous posent des questions à propos de la norme OSHA 1910.177.  Afin de clarifier la norme et ses multiples alinéas, voici un résumé des éléments importants de cette dernière relativement au gonflage sécuritaire de pneus.

 

1  L’employeur doit s’assurer que chaque employé démontre et pratique son habileté à effectuer le service des pneus en toute sécurité. L’employeur doit aussi évaluer chaque employé dans l’exercice de ses tâches et lui fournir de la formation au besoin.

 

2 – L’employeur doit munir l’employé d’un outil de rétention, ou d’un garde de sécurité, pour le gonflage des pneus.

 

3 – Le service des pneus doit être fait de façon sécuritaire, selon un processus rigoureux (décrit dans la norme disponible ici)

 

Le point qui touche le manufacturier de cages de gonflage, en l’occurrence Martins Industries, est le point 2. L’outil de rétention, ou le garde de sécurité, fourni par l’employeur doit être conforme à quelques critères. Les voici :

  • Chaque outil de rétention, ou garde de sécurité, doit être conçu de manière à résister à la force d’impact d’une explosion de pneu durant un gonflage. La norme stipule que cette résistance doit correspondre  à 150 % de la pression d’air maximale du type de roue pour laquelle le service est effectué.

    À titre d’exemple, prenons une roue pour laquelle le service doit être fait et dont la pression maximale d’air se situe à 130 PSI. La cage de gonflage, ou la barrière de gonflage, devrait alors supporter une explosion à 195 PSI afin d’être conforme à la règlementation.

  • L’outil de rétention doit être capable d’empêcher que les composantes de la roue soient éjectées à l’extérieur de l’outil de rétention.
  • L’outil de rétention doit être soumis à une inspection visuelle avant chaque journée d’utilisation et après tout incident, tel que la séparation de composantes de roue ou la libération soudaine d’air comprimé. Il est impératif de cesser immédiatement l’utilisation de tout outil de rétention sur lequel des dommages sont constatés.

 




Les commentaires sont fermés.